Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Voyages de Stelou

Les Voyages de Stelou

Menu
Hobbiton et les Waitomo Gloworn Caves

Hobbiton et les Waitomo Gloworn Caves

 

Après cette nuit un peu agitée, nous prenons la route pour le centre de l’île afin d’aller à la rencontre des Hobbits !!

Nous arrivons donc à Hobbiton, près de la ville de Matamata. Le parking et les boutiques sont éloignés du lieu de visite, on s’y rend par bus en groupe de 40 personnes environ pour une visite guidée de 2h dans la Comté.

En attendant notre tour, nous en profitons pour nous rendre au I-Site réserver notre soirée de demain. La Nouvelle-Zélande a ceci de génial quand on est touriste c’est qu’il y a un I-Site dans quasiment tous les villages, du moins ceux un tant soit peu touristiques, et que dans ces sortes d’offices de tourisme gérés par l’état il y a des personnes qui vous conseillent et vous réservent toutes les attractions, musées, visites, sensations fortes, hébergements… que vous souhaitez sur tout le pays. Et comme il faut très souvent réserver par téléphone c’est super confortable d’avoir quelqu’un du pays qui le fait pour vous. Au I-Site d’Hobbiton nous avons donc rencontré Jeannette qui devait avoir une bonne soixantaine et un sourire contagieux. Et c'est elle qui a réservé pour nous la soirée maorie du lendemain.

Après un déjeuner rapide nous prenons le bus qui nous emmène en 5 minutes dans un univers parallèle. On peut ne pas avoir vu ou aimé le film (même si ça parait assez inconcevable…) mais on ne peut pas ne pas aimer Hobbiton. C’est un immense jardin où chaque détail, chaque plante, est réfléchi, soigné, bichonné, où des papillons volètent doucement et dans lequel on passerait volontiers quelques jours de vacances à flâner, bouquiner et se restaurer (comme des hobbits en fait).

Le lieu est vaste et le fait d’y accéder en petits groupes permet d’avoir l’impression d’être quasiment seuls. La visite est en anglais donc nous n’avons pas tout compris mais c’est intéressant car on y découvre l’exigence qu’a eu Peter Jackson pour chaque petit détail, allant même jusqu’à construire un village plus grand au cas où la caméra filmerait avec un champ un tout petit peu trop large. La réalisation est impressionnante surtout quand on sait qu’il a fallu construire ce lieu 2 fois, le propriétaire du champ l’ayant récupéré après la première trilogie !

La balade dure 2 heures, entrecoupées par des concours de selfies devant chaque maison de hobbit, et finit par l’auberge où on peut goûter une boisson traditionnelle de la Comté avant de reprendre le bus.

Une parenthèse enchantée qui ne sera pas la dernière de la journée car nous nous dirigeons maintenant vers les Waitomo Gloworn Caves qui sont des grottes qui hébergent des centaines de vers luisants. Elles sont situées en territoire maori et ils sont les seuls autorisés à y travailler.

La visite se fait également en petit groupe pour préserver les grottes et respecter les vers luisants qui y vivent. Il est également interdit de photographier pour éviter qu’un imbécile envoie un flash dans la tête de ces pauvres créatures. Bien que la visite soit en anglais elle est intéressante car rappelle le rapport des maoris avec la nature et nous donne un aperçu de leur histoire. Puis vient le moment tant attendu de flotter sur un lac souterrain dans un silence religieux avec une voute céleste au-dessus de nos têtes… pour le coup c'est réellement magique...

Si vous voulez vous faire une petite idée c'est ici :

https://youtu.be/QP9gINRZ5lA

Ensuite nous retrouvons notre compagnon de route et nous dirigeons vers un camping du DOC (Departement Of Conservation). Ce sont des campings entretenus par un organisme d'état qui permettent pour une somme dérisoire (6$ la nuit) de dormir dans des endroits superbes avec peu voire pas de commodités (point d'eau, toilettes...). C'est aussi pour pouvoir dormir dans ce genre d'endroits que nous avons choisi un camping-car qualifié de self-contained c'est à dire dans lequel on peut stocker nos eaux usées pendant 3 jours. Gare à l'amende salée si vous n'avez pas ce type de véhicule et que vous tentez quand même l'expérience.

En chemin nous croisons un policier Kiwi qui effectue un contrôle d'alcoolémie. Il me demande mon nom et mon adresse (c'est mon tour de conduite) et me voilà partie à lui raconter qu'on vient de France, blablabla... alors qu'en fait il faut juste donner son nom et son adresse au-dessus de leur petit appareil qui teste le degré d'alcool. Beaucoup plus pratique qu'en France entre nous.

Après cet petit moment de gêne nous arrivons tant bien que mal à trouver l'adresse du camp alors que la nuit commence à tomber. Finalement il faut emprunter une route gravillonnée sur laquelle il est impossible de se croiser à 2 voitures (alors en camping-car n'en parlons pas) et qui descend vers un lac. Un petit coup de stress pour y accéder mais une fois sur place : le coin est à nous !

Sur l'immense champ qui sert de camp on ne voit que 2 véhicules, et en contrebas on peut admirer une belle rivière.

Allez, un petit apéro, une boîte de raviolis et un peu de lecture sous la couette au programme pour finir cette journée qui nous en aura encore mis plein les yeux... et dire que nous ne sommes là que depuis 5 jours.