Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Voyages de Stelou

Les Voyages de Stelou

Menu
Milford Sound

Milford Sound

Aujourd'hui nous partons voir Milford Sound. C'est un fjord donnant sur la mer Tasman avec parfois plus de 1200m de dénivelé. C'est un des lieux les plus visités de Nouvelle-Zélande malgré les difficultés d'accès.

Il ne nous était pas possible de faire cette partie du voyage en campervan car nous manquions de temps et que la route est assez dangereuse. Nous avions donc prévu, afin de ne pas se priver de ce joyau inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, d'aller le visiter en excursion organisée "bus + croisière". Ce n'est pas notre tasse de thé en temps normal mais nous n'avions pas vraiment d'autre solution.

Nous embarquons donc à 7h15 dans notre bus de standing (on a pris la version de luxe avec d'immenses fenêtres pour profiter du paysage tant qu'à faire) pour 4 heures de route (aller) avec Dan, notre chauffeur que nous finirons pas surnommer Danichou quand il me fait flipper dans les virages, et environ 35 touristes chinois pour 45 places dans le bus. La route est sublime, Danichou nous fait faire quelques arrêts photo dans des lieux tous plus grandioses les uns que les autres, et nous découvrons avec effarement la caricature du touriste chinois qui parle hyper fort et a la fâcheuse tendance de se coller juste devant toi quand tu vas prendre une belle photo ou profiter du paysage. Ils ont même du ruiner la moitié des photos du jeune couple d'argentins en lune de miel. Bref, ça nous conforte dans l'idée que les voyages organisés ce n'est pas vraiment notre façon préférée de voyager.

Le temps est maussade quand nous partons mais arrivés à Te Anau, qui est la dernière ville avant le fjord, on ne peut même pas distinguer le lac.

Nous espérons que la visibilité sera meilleure quand nous serons plus proches de la mer.

Nous faisons ncore quelques étapes dont les mirror lakes qui sont des lacs dont l'eau est tellement sombre qu'elle fait un parfait miroir dès qu'il n'y a pas de vent (ni de canard coquin qui décide de nager par là).

Malgré le temps vraiment mauvais nous sommes subjugués par cette splendeur et cette immensité. D'ores et déjà nous ne regrettons pas d'avoir choisi de venir, malgré le coût, le temps et les touristes indisciplinés (y compris toutes les fois où la petit fille assise juste devant nous dans le bus a été malade...), tellement ces lieux sont emprunts d'un "je ne sais quoi" d'indescriptible mais qui apporte une réelle sérénité.

Arrive ensuite le temps de la visite à proprement parler au coeur des fjords.

L'homme redoute un peu la navigation après son épisode malheureux lors de la rencontre des baleines et, manque de chance, le temps mauvais fera tanguer un peu ce bateau pourtant si tranquille. Enfin personne ne sera malade cette fois mais nous passerons une grande partie de la croisière sur le pont à prendre l'air... et la pluie !

Le temps va se dégrader tant et si bien qu'au retour de la croisière nous ne verrons plus les montagnes environnantes ! Mais quel spectacle quand nous réaliserons que toute cette pluie a créé d'immenses cascades le long des falaises et des montagnes... un vrai régal pour les yeux.

 

L'ambiance sera beaucoup plus calme durant les 4 heures de route du retour...

A l'arrivée nous nous offrons une soirée pizza bien méritée histoire de nous réchauffer avant d'aller boucler nos sacs car demain nous décollons pour Christchurch, dernière étape de notre périple (et comme c'est un vol intérieur il y a une vilaine limite de poids à ne pas dépasser).