Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Voyages de Stelou

Les Voyages de Stelou

Menu
Queenstown

Queenstown

Réveil au son des coups de feux des chasseurs qui passent près du camping... sympa pour ce dernier matin dans la nature.

Après avoir offert tout ce qui ne nous servira plus à rien (nourriture, condiments, produits ménagers...) à une jeune française très heureuse rencontrée dans le camping et qui vient d'arriver avec un visa vacances travail, nous nous dirigeons vers Queenstown en suivant une belle petite route de montagne.

Queenstown est une ville absolument parfaite pour des vacances. Avec un petit centre ville, des restos, des bars, un lac où on peut pratiquer toutes sortes de sports, des circuits de randonnées, du ski en hiver et même la possibilité de sauter en parapente au dessus de la ville. Il est vrai que si la Nouvelle-Zélande a la renommée d'être le pays des sports extrêmes, la région de Queenstown n'y est pas pour rien.

Mais nous profitons d'être encore motorisés (nous rendons le camping-car en début d'après-midi) pour faire une partie de la route vers Glenorchy, et c'est sublime.

La route longe le lac Wakatipu, qui est le plus long de Nouvelle-Zélande, et nous offre des paysages grandioses et une eau limpide.

Mais comme nous sommes un peu pressés par le temps nous ne pourrons pas aller jusqu'au bout et c'est avec regrets (et surtout avec une grande dextérité) que l'homme fera demi-tour sur cette route peu large et zigzagante...

Nous avons repéré un petit coin où se garer face au lac et pourrons, après avoir mis les pieds dans l'eau (super froide) déguster nos derniers croques-monsieurs dans le campervan, portes du fond ouvertes, avec une vue parfaite sur le paysage superbe.

Du moins jusqu'à ce qu'un groupe de touristes décide de se poser juste devant nous pour faire ses selfies alors qu'il y a de l'espace partout...

Ensuite nous avons encore à faire une escale en ville pour aller au I-SIte car nous souhaitons réserver une excursion pour voir Milford Sound, la merveille du sud de la Nouvelle-Zélande.

Après avoir tourné, tourné, tourné et finalement trouvé une place très loin et trèsen hauteur (tout est pentu dans ce pays) nous finalisons notre réservation qui nous fera partir de Queenstown à 7h15, retour prévu 20h15. Grosse journée en perspective.

Et il est déjà l'heure de rendre notre maison sur roues dans laquelle on se sentait pourtant tellement bien. Ca sent un peu la fin du séjour même s'il nous reste quelques jours encore à passer au bout du monde.

Nous rendons la bête sans encombres et prenons un taxi pour revenir en centre ville. Le chauffeur est charmant et très bavard, avec un accent indien très prononcé qui nous a d'ailleurs permis de mieux le comprendre quand il nous racontait sa passion pour la photographie. Une belle rencontre de plus.

Arrivés à l'auberge de jeunesse Sir Cedric Tahuna Pod, nous sommes un peu déçus par l'accueil assez froid et la chambre pas franchement folichonne pour un établissement récent mais ce n'est pas très cher pour dormir à Queenstown et nous sommes très bien situés.

Nous partons goûter le fameux Ferg Burger, connu dans toute la Nouvelle-Zélande pour faire les meilleurs burgers du pays ! Après avoir survécu à la queue de folie (et encore il est super tôt) nous arrivons à commander nos burgers et même à trouver une place sur la minuscule terrasse, à côté d'une dame d'une soixantaine d'années très chic qui finira par nous raconter, en attendant sa commande, qu'elle a été groupie d'AC/DC dans sa jeunesse et qu'elle les a même rencontrés en backstage. Il faut dire que la musique est très rock dans ce resto et que les cuisiniers et serveurs font le show.

Bon ok, c'est quand même super bon et ça valait le coup d'attendre. Cela dit on repassera un peu plus tard et à ce moment-là la queue avait doublé, pas sûr qu'on aurait tenté du coup, y a des limites quand même.

Pour digérer ce délicieux, mais énorme, burger nous faisons une balade en centre ville au bord du lac où nous nous abîmons dans la beauté du paysage avec, en musique de fond, un jeune chanteur de rue très talentueux et sa guitare.

Puis nous filons nous coucher dans notre lit mangeur d'hommes (affreusement mou quoi) car demain, le taxi vient nous chercher à 7h du matin.